Presque ici
la route est longue

Nous revoila donc plus tard dans l'évolution des peuples, un monde presque civilisť ou l'espace est (presque) maîtrisť. Toutes les races ont au minimum exploré leur système primitif et sont en mesure de voyages dans l'espace. Cette époque n'est pas très intéressante pour un compteur, elle est en effet monotone .... imaginez raconter un voyage dans l'espace de plusieurs années ou rien ne se passe ! Il est toutefois important de remarquer que toutes les races ont eu la même préocupation, trouver un moyen de se déplacer plus vite dans l'espace. Dans ce context les plus grands penseurs de chaque peuple n'ont trouvé qu'une chose à expliquer et elle est commune à tous ... "La route est longue pour aller on ne sait ou".

Afin de ne pas rester sur ce malheureux constat avançons rapidement sans nous arréter sur les détail jusqu'au premier contact inter-racial ... quand le premier pouss rencontra le premier zlerz (ou inversement) la première réaction fut la surprise! Le Zlerz voyait pour la première fois un etre intélligent avec des pates (sur les planetes zlerz les etres posés sur le sol sont des animaux ... juste pour l'anecdote gardez ça en tete car ça aura une importance lors de la rencontre avec les trecks). De son coté le pouss n'imaginais pas rencontrer un jour un etre se déplaceant sans fair aucun effort! Les deux représentants ne sont pas pour autant arrivé à échanger la moindre idée , la barrière du langage etait trop forte, tout comme l'odeur du zlerz pour le nez fin du pouss. Qu'a cela ne tienne la planète de la rencontre fut consignée sous le nom commun de Pozle par les deux autorités ( un moment certains zlerz ont proposé zlepo mais sa sonorité etait difficilement maîtrisable par les zlerz eux même) . Apres quelques temps de cohabitation les pouss avaient mis au point un système de fitration active des odeurs et un traducteur automatique. La vie etait belle sur cette planete et pour le moment la paix semblait etre éternelle!

mais ou est on ?

Quitons cette paix fort belle mais sans réel intéret. Les fières explorateurs de chaque race n'avait de cesse de découvrir de nouvelles terres et de découvrir l'espace! on raconte que cette volonté toujours plus farouche d'aller plus loins a causé la perte de plusieurs explorateurs (explorateur ayant un sens large et pouvant signifier quelques individus ou de réels villes spatiales composée de milliers d'individus). Les historiens expliquent ainsi les différentes versions des histoires des peuples. En effet certains vaisseaux égarés ont débarqués leurs colons sur des planètes lointaines qui ont elles même donné lieu à des développements parrallèlles, certaines rencontres n'ont eu lieu qu'avec des colonies éloignées et pas directement avec le peuple d'origine. Ainsi certain génocides perpétrés n'ont pas eteint une race définitivement mais simplement décimé une colonie. La fin de cette ere qui avait commencé de façon paisible est donc marquée par une sorte de brouillard bien difficile à comprendre.

Perdus dans l'univers certains explorateurs n'hésitaient pas à s'installer sur une planète déja peuplée, et bien entendu le peuple originel de la planete (ou celui arrivé en premier ) ne le voyait pas toujours sous un bon oeil! Certaines rencontres furent ters sanglantes, on note le premier cataclisme Feol causé par des trecks en perdition, une invasion barbare de nox sur une terre nuz, des humains sans merci pour des bratts (et inversement) .. enfin tous les peuples ont un jour ou l'autre combatus contre tous les autres peuples! Dans cette période les inventeurs et chercheurs ont commencé à placer des armes sur les vaisseaux d'exploration afin de netoyer une planete interessante de toute présence indésirable ! en contrepartie les défenses planeteaire et les vaisseaux de défense de planete ont proposé une résistance toujours plus grande.

La guerre ou la mort

Et oui, bien triste suite... même si tous les peuples avaient des intentions bienveillantes en partant dans l'espace, il n'en demeure pas moins que la guerre et les armes de guerre ont pris le dessus. Il devenait inconcevable de ne pas protéger son bien, de ne pas armer les vaisseaux! C'est à cette même époque que le principe de colonisateur fut inventé afin de permettre lle reformatage d'une planète apres un bombardement ou parfois même juste pour etre en mesure de peupler une planète vierge.

A cette époque les contacts inter-raciaux et parfois même intra-raciaux etaient résumés à : la guerre. Ceux qui ne voulaient pas participer à la guerre etaient vite morts parfois même sous le feu de leur propres congénères ! Je pourrais détailler plusieurs scènes de désolation mais à quoi bon ?

Enfin apres une longue , trop longue, période de guerres la raison de certains a repris le dessus et le partage des ressources etait alors proposé à tous. Afin d'éviter tous conflits chaque peuple sera dans une zone bien déterminée, afin d'éviter les conflit une autorité supprème composée de membres de toutes les races sera composée et dirigera l'univers! Ce découpage de l'univers ressemble fort à celui actuel à un détail de taille, il n'y a ni oloriens ni véléziens .. ils vont arriver en même temps que l'idée même d'ordre et de paix!